Articles

Streamer avec rien

Bonjour à toutes et à tous ! 

Les premières choses sur lesquelles on s’arrête quand on souhaite se lancer dans un projet c’est bien souvent le matériel. C’était peut-être compliqué de lancer ses premiers lives sur Twitch ou Youtube à une certaine époque, mais en 2019 je vais te donner quelques petites astuces pour streamer avec ce que tu as déjà.

Quand je dis streamer avec rien, ça englobe plus qu’une partie matériel, et on va faire le point sur toutes les problématiques qui reviennent souvent quand je discute avec des personnes qui souhaitent se lancer mais qui n’osent pas.

Je vais simplifier au mieux mes explications pour que les gens qui ne s’y connaissent pas en “informatique” puisse comprendre le fonctionnement de tout cet écosystème autour du streaming.

1ère problématique : Le matériel 

Dans les temps anciens de Twitch (donc 4 – 5 ans), il fallait un ordinateur assez puissant car les logiciels de streaming de l’époque étaient très gourmands. Aussi une bonne connexion internet.

Les solutions :

Aujourd’hui les logiciels sont de plus en plus optimisés pour rendre le streaming accessible aux petites config’, aussi il y a beaucoup plus de logiciels dédiés aux streamings !

Sachez qu’en plus de pouvoir streamer d’un ordinateur, vous avez la possibilité de streamer de votre téléphone. Pour ceux qui me suivent sur Twitch et qui suivent mes lives Outdoor, la plateforme encourage les nouveautées en termes de contenu et ne reste pas bloquée dans le domaine du jeu vidéo. Vous pouvez via l’application StreamLabs (disponible sur IOS et Android), streamer directement le contenu de votre téléphone et proposer du jeu mobile.

Pour revenir à internet, grâce à l’optimisation de tous ces logiciels, vous n’aurez plus besoin d’avoir la fibre pour lancer un live. 0.90 d’upload suffisent pour tenir un stream, bien sûr, ne vous attendez pas à une superbe qualité d’image, et si malgré votre bonne foi, cela ne suffit pas, utilisez pourquoi pas la 4G de votre mobile pour vos lives. 4 heures de streams ne vous feront pas consommer plus de 6 Go de 4G en qualité moyenne.

2ème problématique : “Je ne suis pas le/la plus fort-e aux jeux-vidéo”

Beaucoup de personnes pensent qu’elles devraient être fortes pour que les gens s’intéressent à leurs contenus. Mais sachez que vous n’avez pas besoin d’être dans les top 500 pour que les gens s’intéressent à vous. La force de votre personnalité et votre interaction avec le tchat suffisent largement pour réussir dans ce que vous faites.

3ème problématique : “Je ne sais pas à quoi jouer, du coup je ne sais pas quoi streamer”

Des fois on n’a pas de jeux qui nous inspirent, ou alors certains jeux nous gonflent. Si on ne joue pas, on ne stream pas. On se retrouve dans une impasse, beaucoup de streamers saturent leurs main-games et ne trouvent plus d’enthousiasme à jouer à un autre jeu. Dans l’article > “COMMENT RENOUVELER SON AMUSEMENT VIDÉO LUDIQUE ?” J’essaie de vous donner des solutions pour vous ressourcer et vous redonner envie de jouer après une période de lassitude.

Conclusion : 

J’aurais d’autres problématiques à vous donner, mais en discutant de ça régulièrement avec des gens qui souhaitent se lancer, j’avais envie de parler de celles-ci qui me paraissaient être plus pertinentes.

Si vous souhaitez vous lancer et que vous avez encore d’autres problématiques qui vous  freinent dans votre élan, n’hésitez pas à m’en faire part dans les commentaires.

Et surtout… Lance-toi !

4 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *